La fête de sainte Jeanne d'Arc le 13 mai 2012

Posted in Les Actualités / Institut Civitas

En avant première je vous fais un petit compte rendu...
Vers 15 heures nous arrivons place saint Augustin ou nous rejoignons la mer de drapeaux bleus, grands et petits aux armes de Jeanne.
L'hymne à sainte Jeanne d'Arc résonne déjà depuis les camions sono, le public a en main aussi les partitions de tous les plus grands chants à sainte Jeanne : "De la France qui se lève" Jeanne la lorraine", l'hymne à sainte Jeanne" et bien d'autres.

Puis se mets en place une sainte Jeanne, brune cette année, sur son cheval, en armure, avec son étendard entourée de quatre autres gens d'armes en armure complète suivis de deux écuyers en tenue (promu à ramasser aussi les besoins de chevaux pour épargner la marée chaussée!!!).

Puis plusieurs jeunes hommes formant l'armée, en tabards (sorte de tuniques médiévales militaires)puis quatre craquantes petites filles en robes médiévales et portant de jolies bouquets

Enfin de jeunes gens portent la banderole spéciale 2012 de plus de 6 mètres de longs, avec écriture gothique et blason "Sainte Jeanne sauvez la France" ainsi que celle de "La France est catholique et doit le rester"



Puis vient la foule, parsemée d'abbés, de plus en plus nombreuse au fur et à mesure que l'heure avançait et que le cortège avançait, passant devant la Madeleine fleurie, puis la concorde pour arriver à la statue de Jeanne d'Arc de la place des Pyramides.
Sans doute plus de 2500 personnes à vue de nez, dont un prince ukrainien accompagné de plusieurs prètres venus de l'est qui tinrent à se faire photographier à la fin avec Mr l'abbé de Caqueray.

Sous ce magnifique soleil, un bien beau cortège donc, magnifiquement animé par la voix et les tambours du choeur Montjoie Saint Denis (tour à tous des chants et cantiques, des classiques et des plus rares, parfois le cri "Montjoie Saint Denis", puis les litanies de la France.

A l'arrivée, un premier discours d'Alain Escada qui redit la détermination des catholiques faces à toutes les lois anti naturelles et anti chrétiennes prévues par le gouvernement actuelle, particulièrement le mariage homosexuel.

Puis un long et très fot discours de mr l'abbé Beauvais, redisant combien Ste Jeanne d'Arc ne peut être comprise sans une vraie vison spirituelle, et que la première manière de la suivre est d'abord de se convertir, de vivre de façon spirituelle, avec le Christ au coeur de nos vies, ce qui correspond d'ailleurs aux premiers messages de ses voix quand elle avait 13 ans. Il rappella aussi comme c'est bien la sainte de l'impertinence, n'ayant pas peur, avec la grâce de Dieu, de résister aux puissants de ce monde, de leur dire leur fait...
J'espère que ce discours sera sur la Porte Latine ou sur le Blog FJC, il fut vraiment impressionnant...

Donc une belle après midi, avec un hommage grandiose et vraiment beau qui redonne de l'énergie pour le combat spirituel et politique!

Sainte Jeanne d'Arc, sauvez la France, aidez nous dans notre conversion!