L'archevêque, le maire et la vente de l'église aux musulmans !

Posted in Catholiques dans la Cité / Questions sociétales

C’est une histoire aussi rocambolesque que scandaleuse qui commence par un événement devenu, hélas, habituel dans notre pays de plus en plus déchristianisé : la vente d’une église, en l’occurrence, Saint-Éloi, située sur les hauteurs de Vierzon, dans le Cher.

Quelques semaines après sa mise en vente par le diocèse de Bourges, une association musulmane, à la recherche d’un local, s’était mise sur les rangs pour créer un lieu de prière. Le curé a trouvé cette proposition très bien ! Selon le Père Alain Krauth, cela permettrait « à des musulmans modérés de pouvoir célébrer dignement leur foi, dans le respect de la laïcité française et dans des relations courtoises avec la communauté catholique ». Il est cocasse de voir un prêtre catholique se faire le défenseur de « la laïcité à la française » thème sans cesse repris par les socialistes pour bâillonner les catholiques dans le débat public...

La prière fait peur aux députés

Posted in Catholiques dans la Cité / Questions sociétales

Ce mardi soir 29 janvier, un millier de catholiques ont répondu à l'appel de Civitas et sont venus participer à une veillée de prière devant l'Assemblée nationale en ce premier jour de débat en séance plénière concernant le projet de loi visant à dénaturer le mariage et la parenté, tandis qu'au même moment, à travers tout le pays, des milliers d'autres catholiques, dans leur foyer ou dans une chapelle, s'unissaient avec la même ferveur à ces prières, implorant Dieu de préserver la France de cette loi inique.

Mariage "gay" et referendum: c'est NON !

Posted in Catholiques dans la Cité / Questions sociétales

Non merci à Monsieur Guaino pour sa proposition de référendum !

On voudrait bien être convaincu de la sincérité de l'homme. Puisque le même se dit favorable à l'avortement, n'a pas davantage bronché sur la recherche sur l'embryon, sur l'eugénisme contenu dans le DPI, sur l'acharnement euthanasique, si j'ose dire, de son collègue Léonetti ! Ca fait un stock de contradictions tout cela , non !?

"Le chrétien ne doit pas avoir peur d’aller « à contre courant » pour vivre sa foi"

Posted in Catholiques dans la Cité / Questions sociétales

Lors de l'audience de ce mercredi, Benoît XVI a abordé le Credo, "c’est-à-dire sur la profession solennelle de la foi qui accompagne notre vie de croyants". Extraits :

"Croire en Dieu fait donc de nous des porteurs de valeurs qui, souvent, ne coïncident pas avec les modes et les opinions en vogue ; cela nous demande d’adopter des critères et d’assumer des comportements qui n’appartiennent pas à la manière de penser générale.

Le chrétien ne doit pas avoir peur d’aller « à contre courant » pour vivre sa foi, en résistant à la tentation de « se conformer ». Dans beaucoup de nos sociétés, Dieu est devenu « le grand absent » et de nombreuses idoles ont pris sa place, la première étant le « je » autonome. Et même les progrès connus et positifs de la science et de la technique ont donné à l’homme une illusion de toute-puissance et d’autosuffisance, et un égocentrisme croissant a provoqué pas mal de déséquilibres au sein des rapports interpersonnels et des comportements sociaux. [...]"

Source: Le Salon beige

Relativisme de certains évêques sur l'homosexualité

Posted in La famille / La famille, cellule de base de la société

Dans un communiqué du 17 janvier, l’association Avenir de la Culture dénonce l’ambiguïté de la position de la CEF concernant l’homosexualité :

« « Un roi faible affaiblit le peuple le plus fort »

Cette phrase célèbre de Camoens vient à l’esprit en lisant le communiqué d’hier publié par le Conseil permanent de la Conférence épiscopale, trois jours après l’une des plus vastes mobilisations que la France ait jamais connue. Décalés du million de marcheurs qui clamaient pour le retrait immédiat du projet de loi Taubira, les plus hauts responsables de l’Église en France se bornent à demander que dans le débat parlementaire, il soit trouvé des formulations respectueuses du caractère hétérosexuel du mariage, de la filiation et des personnes homosexuelles.

Les évêques acceptent donc le principe d’un remaniement du droit de la famille : ils accueillent les revendications du lobby LGBT pour un cadre juridique solennel, pourvu que l’étiquette « mariage » ne vienne pas envelopper le produit et que l’adoption d’enfants par des paires homosexuelles se fasse sans reconnaissance fictive de paternité.

Veillée de prières devant l'Assemblée Nationale durant la soirée du 29 janvier

Posted in Catholiques dans la Cité / Ecrire à vos élus

Des foules importantes ont manifesté le 13 janvier dernier contre le projet de loi visant à dénaturer le mariage et la parenté. Il faut s'en réjouir. Mais ne nous y trompons pas : Dieu nous a enseigné que si le secours de la Grâce céleste venait à nous manquer, nous ne pourrions absolument rien par nous-mêmes. Or, c'est avant tout la prière qui nous permettra de mériter la grâce.

 

Le 29 janvier prochain s'ouvriront les débats en séance plénière à l'Assemblée Nationale à propos de ce projet de loi contre-nature. La prière est l'arme la plus puissante contre les forces du mal.

 

Le 29 janvier, venons prier avec Foi et Espérance, avec attention et ferveur Celui qui est Tout-Puissant. Implorons Dieu de nous préserver de cette loi inique, de susciter les défenseurs de la Famille, de nous guider dans nos actions.

 

Le 29 janvier, durant cette veillée de prières devant l'Assemblée Nationale, nous supporterons le froid comme une pénitence.

 

CIVITAS vous fixe rendez-vous le mardi 29 janvier, de 20h à 22h, place Edouard Herriot (7ème) devant l'Assemblée Nationale.

=========================================

Alain ESCADA était l'invité d'Audrey Crespo Mara sur LCI : http://fr.gloria.tv/?media=391625

 

La loi sur le mariage précèdera les persécutions antichrétiennes

Posted in Catholiques dans la Cité / Ecrire à vos élus

1.054 prêtres et 13 évêques et responsables de communautés religieuses de l'Eglise en Angleterre ont co-signe une lettre ouverte dans The Daily Telegraph pour mettre en garde contre les conséquences pour les catholiques de la légalisation du « mariage » des personnes de même sexe. La liberté d’expression eet la liberté de pratiquer la foi catholique sont menacées. 

"Accueillir l'Etranger" selon nos évêques

Posted in L'Europe chrétienne / Quelle Europe voulons-nous ?

Est-ce pour se faire « pardonner » de refuser le « mariage pour tous » que nos évêques semblent se ranger derrière la politique du gouvernement en matière d’immigration, exhortant les catholiques à accueillir les étrangers sans distinguer, d’ailleurs et comme d’habitude, ceux qui sont en situation régulière et les clandestins ? Cela ne fait pas les gros titres des journaux, comme leur opposition au « mariage » gay, mais il s’agit de déclarations nombreuses et concertées…

Communiqué de Civitas le 13 janvier 2013

Posted in Associations amies / Institut Civitas

Cette journée du 13 janvier a été un immense succès. Jamais l'Institut Civitas n'avait réuni autant de monde autour de lui. Près de 50.000 personnes se sont retrouvées place Pinel pour prier pour la France et pour dénoncer l'épouvantable projet de loi que les gouvernants, tels des apprentis sorciers, ont tenté de présenter. Nous tenons à remercier les nombreuses associations amies qui se sont jointes à nous. Dans la capitale ce dimanche, le million de manifestants a été frôlé. Ils venaient de tous horizons et de toutes les régions. La conséquence apparaît clairement. Si le président de la République, ne veut pas que son quinquennat tourne à la catastrophe, il devrait rapidement se mettre à l’écoute des Français qui ne l’ont visiblement pas élu pour sa proposition N° 31.

La démonstration de Civitas s’est déroulée de manière très sereine, malgré la longue attente qu’a imposée l’écoulement du flot de marcheurs de l’une des parties de la « Manif pour Tous » qui utilisait le même itinéraire. Notre colonne n’a pu s’ébranler qu’au bout de trois heures et avant de pouvoir battre le pavé, les chants et les prières ont ranimé tous les cœurs. Les médias auront peut-être l’honnêteté de reconnaître que lorsqu’une manipulation de quelques « femen » n’est pas orchestrée par une journaliste d’extrême gauche, c’est l’ambiance bon enfant qui caractérise nos activités. Quant à ces activistes, elles ont achevé de se ridiculiser ce matin sous les fenêtres du souverain pontife lors de l’Angelus. Nous condamnons fermement cette provocation supplémentaire et remercions les carabineri d’avoir rétabli l’ordre à Rome, comme nous saluons le courage des forces de police française qui ont assuré notre sécurité.

Alain Escada, président de Civitas

La raison d'être de l'Enseignement catholique

Posted in L'école catholique / Choisir une école

La raison d'être de l'Enseignement catholique est d'enseigner les valeurs catholiques. Il appartient donc à l'école de le faire. C'est aussi la responsabilité des parents, soit par la famille, soit par les associations de parents d'élèves.
Tout le reste est littérature ou volonté de créer la polémique ou pure christianophobie.

Communiqué de l’ACVO du 4 janvier 2013

Posted in Les Actualités / ACVO

La défense du Mariage :

L’enjeu de la société et des enfants

Face à un projet de loi destiné à permettre à deux personnes de même sexe de se marier et d'adopter des enfants, l’Association de Catholiques du Val d’Oise affirme avec force que :

  • Le mariage, union stable d'un homme et d'une femme en vue de transmettre la vie, est une institution sacrée, inhérente à la nature humaine et donc voulue par Dieu, et qu'il n'est au pouvoir d'aucune autorité de bouleverser.
  • La famille, cellule fondamentale de la société, lieu naturel du renouvellement des générations, est une réalité que la loi ne crée pas, mais doit reconnaître et protéger.
  • Le bien supérieur de l'enfant est d'être élevé par son père et sa mère vivant dans l’unité et l'harmonie de leur complémentarité, de respecter le besoin naturel de références masculine et féminine ; et le besoin essentiel de connaitre sa filiation, de savoir d'où il vient.

Ce projet de loi, sous couvert d'une prétendue égalité, commettra une double injustice :

  • Spolier les couples mariés du terme qui qualifie l'union d'un homme et d'une femme,
  • Priver délibérément des enfants sans défense, soit d'un père, soit d'une mère.

C'est pourquoi, considérant que cette question touche au cœur la structure sociale et compromet gravement l'avenir de notre pays, l’Association de Catholiques du Val d’Oise :

  • Demande au Gouvernement de renoncer à un tel projet de loi,
  • En appelle à tous les élus, de droite ou de gauche, du centre ou sans étiquette ; aux maires : qu'ils refusent de contribuer à une telle parodie ; aux députés et sénateurs : qu'ils s'élèvent et votent contre ce projet.
  • Apporte son soutien et témoigne de sa gratitude aux Evêques qui prennent cou­rageusement position contre ce qui serait violation de l'ordre naturel.
  • Apporte son soutien aux nombreuses associations et collectifs, visant à faire échec à ce projet de loi, regroupées sous le vocable « Catholiques pour la Famille ».
  • Appelle ses adhérents et sympathisants à œuvrer selon leurs moyens, à s’organiser localement, pour convaincre leurs élus de s'opposer à la destruction légale de la famille.

Rendez-vous des « Catholiques pour la Famille » à Paris, le 13 janvier à 13h, place Pinel ; Métro Nationale.

Alain Escada

Posted in Associations amies / Institut Civitas

Alain EscadaAlain Escada est le secrétaire général de l’Institut Civitas depuis trois ans qui a pris ces dernières années une importance toute particulière.

On se souviendra également de l’importante mobilisation contre l’exposition d’Avignon et son Piss Christ, contre les pièces de théâtre sacrilèges "sur le visage du Fils de Dieu" et "Golgota Picnic", mobilisations qui ont fait de l'Institut Civitas un référent de tout premier ordre du monde catholique en France.

Alain ESCADA est aussi à l’origine de la renaissance de l’hommage national à Sainte Jeanne d’Arc, hommage organisé par Civitas le deuxième dimanche du mois de Mai et qui en 2012, avec le 600ème anniversaire de la naissance de Ste Jeanne d’Arc, en sera à sa quatrième édition.

C'est également à l'Institut Civitas que nous devons le lancement de la grande campagne contre le mariage homosexuel démarré dès le mois de septembre et qui connait la mobilisation d'ampleur actuelle avec ses tentatives de récupération. 

L’Institut Civitas manifestera le 13 janvier au sein du Collectif « Catholiques pour la Famille ». RV à Paris, Place Pinel (Métro Nationale) à 13h.

La doctrine de l'Eglise catholique sur l'immigration souvent amputée par les Evêques

Posted in L'Europe chrétienne / L'Eglise et l'immigration

Beaucoup d'évêques, prêtres et fidèles semblent ignorants de l'approche de l'immigration transmise par la doctrine de l'Eglise catholique .

Deux droits naturels sont en "collision": le droit naturel à l'immigration et le droit de défendre son identité, de préserver, compléter, transmettre l'héritage qu'elle représente.

Le droit naturel à l'immigration est lié au principe de destination universelle des biens de la terre (Léon XIII, Pie XI, Pie XII). Pie XII définit un droit naturel à l'immigration dans Exsul familia. Dans ce texte, le Pape affirme l'existence d'un droit à l'immigration dont l'exercice ne peut être interdit lorsqu'il s'agit d'étrangers nécessiteux et honnêtes et qu'il n'y a pas de motifs suffisants d'utilité publique pour justifier cette interdiction.

Le droit pour une nation de protéger son identité est le résultat d'un devoir de piété vis-à-vis de sa patrie. Jean-Paul II (UNESCO, 1980) fait un devoir de "veiller sur la souveraineté que possède chaque nation en vertu de sa propre culture. Protégez-là comme la prunelle de vos yeux". En 1985, année internationale de la jeunesse, Jean-Paul II écrit: "Nous devons faire tout ce dont nous sommes capables pour assumer cet héritage spirituel, pour le confirmer, le maintenir et le développer. C'est là une tâche importante dans toutes les sociétés, peut-être plus particulièrement pour celles qui doivent défendre l'existence même et l'identité essentielle de leur nation des risques d'une destruction provoquée de l'extérieur ou d'une décomposition de l'intérieur".

Il y a collision de ces deux droits naturels. Pour les arbitrer, un concept bien connu par l'Eglise: le bien commun. Pie XI avait défini le bien commun: "Le bien commun d'ordre temporel consiste dans la paix et la sécurité dont les familles et les citoyens jouissent dans l'exercice de leurs droits (Divini illius magistri)". Jean-Paul II rappelle: "les immigrés en tant que personnes doivent être traités avec respect" et ajoute: "le problème est complexe et doit être subordonné au bien commun de la collectivité".

Parce que nos responsables (évêques et élus) se focalisent sur le premier droit en oubliant le second, on doit donc s'interroger activement sur ce qu'a dit l'Eglise, sur ce que font les hommes politiques face à cette question si importante pour l'avenir de notre société.

Catholiques pour la Famille, tous Place Pinel (Métro Nationale) le 13 janvier à 13h

Posted in La famille / La famille, cellule de base de la société

18nov-manif2.JPG

Pas un jour ne passe sans que la propagande gouvernementale ne cherche à développer sa vision effrayante d'un "meilleur des mondes". Théorie du gender, "mariage" homosexuel et réthorique transgenre font bon ménage au catalogue des folies préparées par un parti socialiste bien éloigné des préoccupations des ouvriers. Pour le choix de vos cadeaux de Noël destinés aux enfants, avez-vous suivi les conseils de Madame Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des Femmes et porte-parole du gouvernement, qui souhaite des jouets asexués ? Il y a quelques jours, elle visitait, accompagnée de journalistes, un hypermarché Super U dont elle salue le dépliant publicitaire dans lequel on voit des petits garçons jouer à la poupée et des fillettes se précipiter sur les voitures miniatures. C'est qu'il faut préparer dès le plus jeune âge la confusion des esprits ! Quant aux revendications  de PMA (procréation médicalement assistée) et de GPA (gestation pour autrui), elles apparaissent désormais comme le supplément inévitable au projet de loi sur le mariage et l'adoption.

Sans hésitation, je rappelle donc toute l'importance de nous mobiliser le 13 janvier prochain. Mais pas n'importe quelle mobilisation, pas une mobilisation qui nous fasse honte. Je sais que certains s'imaginent que nos inquiétudes vis-à-vis de Mme Barjot et du détournement de la manifestation qu'elle entend présider seraient réglées parce qu'il n'y aurait plus de char homosexuel (si l'on en croit son comparse Xavier Bongibault sur Facebook). Cependant, non le problème n'est pas réglé pour autant. Il ne s'agit là que de la pointe de l'iceberg.
Chaque passage de Mme Barjot dans les médias confirme ses étranges connivences avec le lobby homosexuel à l'origine du projet de loi qu'elle prétend combattre !
Sur Canal + ("Le grand journal"), 20 décembre :
Question du journaliste : Vous êtes contre le mariage pour tous. Pourquoi ?
Réponse de Mme Barjot : "D'abord, je suis contre l'homophobie, je suis pour l'amour homosexuel,..." Cela situe bien les priorités de celle qui cherche à s'accaparer le mouvement de résistance populaire que l'on constate partout en France.
La ministre Najat Belkacem parle ensuite de Civitas. Réponse de Mme Barjot : "Je vous dit fermement que CIVITAS ne sera pas dans ou à côté de notre cortège du 13 janvier 2013. Je m'y engage. Nous sommes en négociation avec la préfecture de police. Nous avons demandé à ce qu'ils soient de l'autre côté de la Seine. Ils seront rive droite, où ils veulent mais pas chez nous."
Toujours dans la même émission, Mme Najat Belkacem revient sur l'homophobie. Réplique de Mme Barjot : "Vous savez très bien. On me voit la jambe en l'air au Banana tout le temps..." Pour décoder cette élégante réplique, il faut savoir que le Banana Café est le bar "gay branché" de Paris. A chaque conférence de presse de la "manif pour tous", Mme Barjot porte la veste du Banana Café sur le dos.

Quant à la question des chars à la manifestation cornaquée par Mme Barjot, le site du journal "Le Monde", dans un article rédigé ce vendredi 21 décembre, parle de la présence annoncée de "plusieurs chars festifs

Soyons clairs  :
1) Les gens ne viennent pas à Paris le 13 janvier prochain dans l'intention de faire la fête, avec ou sans char gay, mais pour protester contre un projet de loi qui vise à dénaturer le mariage et la parenté et à défigurer le concept de famille.
2) Les gens viennent pour réclamer le retrait de ce projet de loi nocif, pas pour demander un "pacs+", pas pour demander une "homo-éducation" (ce qui est bien plus grave que la question du char gay), pas pour défiler contre l'homophobie et proclamer qu'ils sont "pour l'amour homosexuel"...

Catholiques pour la Famille, rassemblons-nous le 13 janvier prochain !

Je termine en précisant que nous avons déclaré à la préfecture de Paris une manifestation partant de la Place Pinel où nous avons l'intention de manifester exactement comme le 18 novembre, en catholiques, conscients que cette bataille ne se gagnera pas en dansant mais par le recours à la grâce surnaturelle. De son côté, Mme Barjot avait annoncé pour le 13 janvier 2012 trois points de départ différents. Nous en annonçons donc un quatrième (totalement libéré de Mme Barjot et de ses errements) sous l'intitulé "Catholiques pour la Famille" même si ce défilé n’est nullement exclusivement réservé aux catholiques et attirera sans nul doute beaucoup de Français de bon sens. Simplement, ici on ne cherchera pas à faire illusion, on ne fera pas mystère de sa foi, on ne tiendra pas de discours équivoque, on réclamera avec détermination le retrait immédiat du projet de loi visant à dénaturer le mariage et la parenté sans céder le moindre de nos principes en offrande au « politiquement correct ».  

A quelques heures de Noël, ce moment intense durant lequel nous célébrons la naissance de l'enfant Jésus, divin fils, ayons l'humilité de méditer ces paroles de Saint Pie X : "Si la génération actuelle a toutes les incertitudes et toutes les hésitations de l'homme qui marche à tâtons, c'est le signe évident qu'elle ne tient plus compte de la parole de Dieu, flambeau qui guide nos pas et lumière qui éclaire nos sentiers".

Au nom de toute l'équipe de CIVITAS, je vous souhaite une Sainte Fête de Noël !

Alain Escada, président de CIVITAS

L'Allociné catholique

Posted in La famille / La famille, cellule de base de la société

Ne soyez plus déçus quand vous allez au cinéma ! Sur L'écran, des cinéphiles formés à la philosophie thomiste critiquent les films de la semaine et mettent à disposition des parents et éducateurs des fiches de cotation uniques ! L'écran est maintenant reconnu par la Fédération nationale de la presse française et invité aux projections de presse des plus grandes maisons (Warner, Fox, Universal, etc...).

SOS Mamans

Posted in Associations amies / SOS Mamans

Un appel de S.O.S Mamans (2005)

S.O.S MAMANS (UNEC), un groupe d'action d'aide directe auprès des femmes et jeunes filles confrontées à l'avortement, vient de lancer un APPEL A TOUS LES CHRETIENS :

"La France chrétienne se meurt, petit à petit, rongée par la gangrène de l'avortement, crime contre l'humanité et offense majeure à Dieu. Vous qui êtes baptisés au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit (le seul sacrement commun entre tous les chrétiens), vous priez sûrement que Dieu accorde l'arrêt du massacre des bébés innocents en France et ailleurs, comme Il l'a déjà accordé à la Pologne. Et le Bon Dieu, d'en haut, voire du plus intime de votre âme, vous répond peut-être: "Vas-y, lève toi et agis. En mon Nom sauve ceux qui sont voués à la mort!" Vous répondrez peut-être: "Mais comment, Seigneur?" C'est à cette question que le présent appel essaye de répondre concrètement, dans la limite de nos pauvres forces.