Aide aux familles

Posted in ROOT / La famille

Notre association organise volontiers des covoiturages vers une messe le dimanche à Pontoise ou Conflans-Ste-Honorine le dimanche pour tous ceux qui sont empêchés par des circonstances déplaisantes de rejoindre leur lieu de culte.

 

De plus en plus de catholiques ont du mal à se reconnaître dans le Pape

Posted in Les Actualités / Eglise catholique

Au retour des JMJ, le pape a été interrogé dans l’avion par des journalistes au sujet des attentats perpétrés au nom de l’islam, comme la situation internationale l’exige. Le Figaro nous livre ce matin « le texte intégral de sa réponse ». Consternante.

Quand le souverain pontife affirme que « les musulmans ne sont pas tous violents », il est dans son rôle. Mais tout le reste de son discours est inaudible pour des chrétiens dont la foi a encore quelque vigueur, et même pour tous ceux, croyants ou non, qui osent regarder la réalité.

François, précisément, prétend se fonder sur la réalité des faits pour refuser de « parler de violence islamique, parce qu’en feuilletant les journaux [il ne voit] tous les jours que des violences, même en Italie : celui-là qui tue sa fiancée, tel autre qui tue sa belle-mère, et un autre… et ce sont des catholiques baptisés, hein ! » Soit. Mais je ne sache pas que ces « catholiques violents » tuent leur fiancée ou leur belle-mère au nom de leur religion, en criant « Jésus est grand ».

Suite aux ravages de Vatican II, la France sera bientôt sans prêtres

Posted in Les Actualités / Eglise catholique

L’Église catholique est en crise. Pas partout, puisqu’en un an, le nombre de catholiques a augmenté de 1,5 % dans le monde. Mais en Europe, où nombre d’églises sont désacralisées, et particulièrement en France où les prêtres se font rares dans les paroisses. Mgr. Bernard Podvin, ancien porte-parole de la Conférence des évêques de France, avait déclaré devant les caméras de KTO à Noël 2014 : « On manque de vocations… Quand on ordonne cent prêtres par an et qu’il en meurt 800 par an pour le territoire français, c’est évident. Le déficit est là et il est criant. »

C’est évident pour l’Église dite conciliaire, un peu moins pour l’Église traditionaliste. Mais les chiffres sont là. Depuis les ravages de Vatican II, la France sera bientôt sans prêtres et ...

Cal Sarah: appel solennel à célébrer ad orientem à partir de l'Avent 2016 pour tous les prêtres

Posted in Les Actualités / Eglise catholique

Le cardinal Sarah, Préfet au Vatican de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements lance depuis Londres où il se trouve dans le cadre de Sacra Liturgia 2016, un appel à tous les prêtres pour qu'ils célèbrent désormais ad orientem à partir du 1er Dimanche de l'Avent 2016.  Source: MessainLatino.it

Mgr Rey lui répond qu'il en sera ainsi dans le diocèse de Toulon, après envoi d'une lettre à tous ses prêtres.

Communiqué de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X

Posted in Les Actualités / Eglise catholique

A l’issue de la réunion des supérieurs majeurs de la Fraternité Saint-Pie X qui s’est tenue en Suisse, du 25 au 28 juin 2016, le Supérieur général adresse le communiqué suivant :

Le but de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X est principalement la formation des prêtres, condition essentielle du renouveau de l’Eglise et de la restauration de la société.
1. Dans la grande et douloureuse confusion qui règne actuellement dans l’Eglise, la proclamation de la doctrine catholique exige la dénonciation des erreurs qui ont pénétré en son sein, malheureusement encouragées par un grand nombre de pasteurs, jusqu’au Pape lui-même.
2. La Fraternité Saint-Pie X, dans l’état présent de grave nécessité qui lui donne le droit et le devoir de distribuer les secours spirituels aux âmes qui recourent à elle, ne recherche pas avant tout une reconnaissance canonique, à laquelle elle a droit en tant qu’œuvre catholique. Elle n’a qu’un désir : porter fidèlement la lumière de la Tradition bimillénaire qui montre la seule route à suivre en cette époque de ténèbres où le culte de l’homme se substitue au culte de Dieu, dans la société comme dans l’Eglise.
3. La « restauration de toutes choses dans le Christ », voulue par saint Pie X à la suite de saint Paul (Eph 1,10), ne pourra se réaliser sans le soutien d’un Pape qui favorise concrètement le retour à la Sainte Tradition. En attendant ce jour béni, la Fraternité Saint-Pie X entend redoubler d’efforts pour établir et diffuser, avec les moyens que lui donne la divine Providence, le règne social de Notre-Seigneur Jésus-Christ.
4. La Fraternité Saint-Pie X prie et fait pénitence pour que le Pape ait la force de proclamer intégralement la foi et la morale. Ainsi il hâtera le triomphe du Cœur Immaculé de Marie que nous appelons de nos vœux, à l’approche du centenaire des apparitions de Fatima.

Mgr Bernard Fellay, Supérieur général de la Fraternité Saint-Pie X
Ecône, le 29 juin 2016



 Il semblerait que le Saint-Esprit aime le latin, l’encens et la soutane

Posted in ROOT / Rit tridentin

Certains évêques seraient-ils jaloux des succès engendrés par certaines paroisses où souffle, en latin, le Saint-Esprit ou la liturgie la plus tradi possible ?



Depuis le désastre de l’après-Vatican II qui a vu les églises se vider à un rythme soutenu, la liturgie traditionnelle n’avait jamais été interdite de pratique, mais il aura fallu attendre un motu proprio de Benoît XVI pour autoriser le retour « légal » de la messe tridentine.

À la discrétion des évêques mais à la grande satisfaction des pratiquants, car effectivement, là où un prêtre est autorisé à dire la messe, en latin, le dos tourné au peuple, mais le visage tourné vers l’Orient, il y a foule. Foule de pratiquants et foule de diverses activités.

Avec non pas une majorité de têtes grises, comme c’est le cas, hélas, dans la grande majorité de nos paroisses (sauf chez les petits gris ou sur le territoire d’évêques comme Mgr Rey, Mgr Aillet ou Mgr Crépy), mais avec des jeunes, souvent très jeunes, des scouts, des couples aux nombreux enfants qui disent trouver dans ces messes tridentines le recueillement dans la beauté et la sublimation d’une liturgie riche des siècles pendant lesquels elle a été pratiquée, au temps où la France était fière d’être catholique.

Mais ce succès entraîne la jalousie de ces évêques attachés à la liturgie dépouillée des 50 dernières années et au costume-cravate de leurs curés. Cette semaine, Mgr De Kesel, archevêque de Malines-Bruxelles, n’a pas hésité à accuser l’un de ses prêtres (et pas n’importe lequel) de concurrence déloyale ! Le père Michel-Marie Zanotti-Sorkine, ancien curé de l’église des Réformés de Marseille, avait été prié d’aller officier ailleurs : le ton de ses homélies, que l’on venait écouter de Paris, était jugé trop conservateur. Sa liturgie ressemblait par trop à celle des plus purs tradis.

Il est parti en Belgique en 2013 pour y fonder la fraternité des Saints-Apôtres. En trois ans, il y a attiré 21 séminaristes, six prêtres et rempli, tous les dimanches, l’église Sainte-Catherine. De quoi rendre très jaloux Mgr De Kesel, incapable de redonner vie au catholicisme belge. Alors, il vient d’annoncer qu’il n’hébergerait plus les 27 prêtres et séminaristes : « Cette fraternité n’est pas à promouvoir dans les circonstances actuelles car elle manifeste un grave manquement à la solidarité entre évêques, tant avec ceux de notre pays qu’avec nos voisins français ». Il est vrai que les sermons du père Zanotti-Sorkine ont dépassé le million de vues sur la chaîne YouTube.

En France, il y a actuellement le cas de Mgr d’Ornellas, qui a décidé de s’attaquer à la chapelle Saint-François, confiée depuis 1988 à l’Institut du Christ-Roi. Le charisme de son jeune curé, le chanoine Cristofoli, rassemble chaque dimanche une communauté vivante de 800 fidèles. Chaque année, cette paroisse envoie jusqu’à trois jeunes garçons au séminaire ! Un cas bien rare en France, où le manque de vocations atteint un niveau catastrophique.

Eh bien, Mgr d’Ornellas n’a rien trouvé de mieux que d’annoncer vouloir faire partir le chanoine Cristofoli (un nom prédestiné) et retirer la chapelle à sa communauté, laissant planer l’incertitude la plus totale quant à son avenir. Vent de panique et de protestations diverses chez les paroissiens, qui n’expliquent cette décision que par une sournoise vengeance. 


Nos Éminences sont-elles aveugles au point de ne pas voir que les pélés traditionnels font des malheurs, que les églises « tradis », en latin ou en français, sont pleines ?

 Il semblerait que le Saint-Esprit aime le latin, l’encens et la soutane.

Floris de Bonneville sur Boulevard Voltaire

Les fidèles pendant l'Introït à la messe chantée

Posted in Les Actualités / Eglise catholique

Une certaine confusion existe sur l'attitude à avoir pendant les messes chantées selon le rit tridentin, notamment pendant les prières au bas de l'autel. C'est une confusion avec l'attitude à avoir pendant les messes basses. Il n'y a pas précisément de rubrique officielle concernant l'attitude des fidèles pendant le début de la messe chantée. Mais c'est le recours à la Tradition qui donne une indication : l'Introït est le début de la Messe. Introït veut dire "Il entre" (le prêtre). C'est donc un chant d'entrée, historiquement de procession. Il est logique que les fidèles soient debout, comme le prêtre, et en lien spirituel avec la chorale. Pendant l'Introït, les fidèles, debout, s'inclinent au Gloria Patri.

Quel évêque suivra la recommandation du cardinal Sarah ?

Posted in Les Actualités / Eglise catholique

C’est une bombe que vient de lancer Famille chrétienne en interrogeant le cardinal Robert Sarah,  préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements. Celui-ci plaide en effet pour une réorientation de la sainte messe, tournée, prêtre comme fidèles, vers l’Orient. Il explique notamment :

Se convertir, c’est se tourner vers Dieu. Je suis profondément convaincu que nos corps doivent participer à cette conversion. Le meilleur moyen est certainement de célébrer – prêtres et fidèles – tournés ensemble dans la même direction : vers le Seigneur qui vient. Il ne s’agit pas, comme on l’entend parfois, de célébrer le dos tourné aux fidèles ou face à eux. Le problème n’est pas là. Il s’agit de se tourner ensemble vers l’abside qui symbolise l’Orient où trône la croix du Seigneur ressuscité.

Par cette manière de célébrer, nous expérimenterons, jusque dans nos corps, la primauté de Dieu et de l’adoration. Nous comprendrons que la liturgie est d’abord notre participation au sacrifice parfait de la croix. J’en ai fait personnellement l’expérience ; en célébrant ainsi, l’assemblée, avec le prêtre à sa tête, est comme aspirée par le mystère de la croix au moment de l’élévation.

Tout l’entretien est à lire. Dans la suite du cardinal Ratzinger, le cardinal Sarah explique que la liturgie, le mystère, le sens du saint sacrifice, la prière, …, tout doit orienter le prêtre à célébrer vers Dieu, qui est le principal acteur de l’action liturgique, entraînant derrière lui les fidèles.

De nombreux prêtres, jeunes et décomplexés, ont salué ces propos. Les suivront-ils ? C’est une bonne question. Mais Perepiscopus s’interroge : quel évêque français reprendra à son compte les propos du cardinal de la Sainte Eglise ? Le cardinal préfet de la liturgie sera-t-il écouté par les évêques de France ? Et si oui, par combien ? …

Christianophobie: 106 sites web catholiques attaqués récemment, 104 églises profanées en 4 mois

Posted in L'Europe chrétienne / L'Eglise et l'immigration

104 églises profanées en 4 mois : et nos gouvernants parlent d’islamophobie ?
Du 1 janvier au 15 février, 45 églises ont été visitées par des infidèles indélicats. Une par jour.

Floris de Bonneville Journaliste Ancien directeur des rédactions de l’Agence Gamma

Le site lagauchematuer.fr a relevé que, du 1er janvier au 15 février, 45 églises ont été visitées par des infidèles indélicats.
Une par jour. Cela va du tabernacle vandalisé à l’église incendiée, en passant par des tags démoniaques défigurant chœur et autel.
Le site propose « un panorama de cette christianophobie ordinaire »

Mais il y a pire statistique encore. Sur un autre site spécialisé dans l’observation des actes de christianophobie, dirigé par Daniel Hamiche (www.christianophobie.fr), sont répertoriés l’ensemble des actes commis contre des églises, des lieux de culte, de dévotion, des écoles et des sites Internet chrétiens en France.

Et totalement ignorée du gouvernement et des médias. Pendant les quatre premiers mois de l’année, ce sont 170 actes qui ont été relevés par cet observatoire, dont 104 concernent des églises !

L’adhésion au Concile Vatican II ne serait plus le critère de l’appartenance à l’Eglise

Posted in Les Actualités / Eglise catholique

Lors de la cérémonie de consécration de l’église Saint-Joseph de Montréal de l’Aude (11) le dimanche 1er mai, Mgr Fellay a donné quelques précisions dans son homélie sur l’états des relations entre la Fraternité Saint-Pie X et le Saint-Siège.

Extrait rapporté par La Porte Latine (04/05/2016)

Mgr FellayEn même temps, on voit que, surtout chez les plus jeunes, il y a un début de réaction, et même en haut de la hiérarchie. Il y a des cardinaux, il y a des évêques qui commencent à dire « c’est trop ». Ils commencent à parler. Je dirais que tout d’un coup on voit que nous ne sommes plus les seuls à protester, à réagir ; il y en a d’autres. C’est nouveau.

L’adhésion au Concile ne serait plus le critère de l’appartenance à l’Eglise

Et dans les relations que nous avons avec Rome, il y a des choses encore plus étonnantes et que nous relions à cette situation chaotique. Là récemment, pour la première fois, nous avons pu entendre à Rome que nous n’étions plus obligés d’accepter le Concile. Vous vous rendez compte : c’est énorme ! On nous a dit : « Vous avez le droit de maintenir cette opinion ». Ce n’est pas encore : « Nous avons eu tort », ce n’est pas encore : « le Concile était mauvais », mais c’est : « le Concile ne peut pas obliger ». On ne peut pas obliger quelqu’un à accepter le Concile pour être catholique.

Un film à voir : "La résurrection du Christ"

Posted in ROOT / Les Actualités

Dans une semaine, le 4 mai, sortira en France « La Résurrection du Christ », diffusé par Sony et par Saje distribution (qui avait déjà distribué notamment « Cristeros »). Ce film, qui met en scène une enquête policière ordonnée par Pilate pour retrouver le corps disparu de Jésus, est à la fois une remarquable réussite hollywoodienne et une présentation efficace de la foi chrétienne, si attaquée en France. Il connaît un grand succès aux Etats-Unis. Pour qu’il en soit de même en France, nous ne pouvons guère compter sur les « grands médias » – et bien davantage sur la blogosphère. C’est pourquoi nous relayons bien volontiers l’initiative du Salon beige qui invite à s’inscrire pour connaître les horaires de diffusion les plus proches de chez vous et, surtout, à s’organiser, à la fois, pour les faire connaître localement et ainsi remplir les salles, et pour réclamer des diffusions là où il n’y en a pas encore de prévu.

 

La Sainte Tunique d'Argenteuil : c'est le moment !

Posted in Associations amies / Union des Nations de l'Europe Chrétienne

RU 12 + 13/2016 DEPECHE HEBDOMADAIRE DE NOUVELLES CHRETIENNES

« RU », le service de presse du réseau UNEC, BP 70114, F 95210 St-Gratien

Tél/fax/rép. 0134120268, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. , www.radio-silence.tv (rubrique RU)

  

clip_image002Ostension de la Sainte Tunique (photos UNEC du 2 avril 2016)
 

OSTENSION STE TUNIQUE : C’EST LE MOMENT ! (ru, 3 avril 2016)

Il se passe quelque chose à Argenteuil : l’ostension (du 25 mars au 10 avril) attire des foules incroyables. Des longues queues d’attente se forment tous les jours. Lundi de Pâques les pèlerins – dont les nôtres – devaient attendre 3 heures devant la Basilique, sous des pluies intermittentes, pour pouvoir entrer et passer devant la Relique exposée du Christ. Samedi soir 2 avril, pour « la nuit des malades », l’attente fut également de 2 heures, jusqu’à la nuit tombante. A l’intérieur on voyait, dans un silence rarement interrompu, les foules prostrées devant le Saint Sacrement exposé avec la Sainte Tunique (cf. image 3 ci-jointe). Jésus devant son peuple, devant son Eglise, bien malade, qui priait : « Seigneur, si je touche seulement Votre Saint Vêtement, je serai guéri ».

Chers lecteurs de RU, ne restez pas à côté, si vous ne pouvez pas vous déplacer jusque Argenteuil pour contempler la Sainte Tunique trempée du Sang du Sauveur, participez au moins de loin en vous servant du matériel que nous avons préparé pour vous avec soin pour cet évènement rare  qui n’a généralement lieu que tous les 50 ans. Il serait dommage que ce matériel reste dans nos tiroirs, en se servant de lui il faut lire, étudier, méditer, prier. L’ostension est une grâce, et l’Eglise nous enseigne que la grâce n’est opérante qu’avec notre coopération active.

-        LIVRES : l’UNEC, avec son groupe de travail COSTA qui étudie la Sainte Tunique depuis 21 ans, propose 2 livres passionnants :

-        1) La Sainte Tunique face à la Science. Textes de notre Symposium de 2005 (après la fausse analyse au C 14), 22 Euro ; avec les contributions de personnalités et spécialistes internationaux : John P. JACKSON, Philippe METEZEAU, RP François LE QUERE, Rebecca JACKSON, Elizabeth BROWN, Pierre DOR, Véronique MURAT, Marcel ALONSO, Marie-Claire van OOSTERWIJCK, Didier HUGUET, Jacqueline ALZIEU, André MARION, Gérard LUCOTTE, Claude JACQUET et Winfried WUERMELING;

-        

-        2) Actes. Textes de notre Colloque de 2011 sur la Ste Tunique et les autres Reliques du Christ, 25 Euro ; avec les contributions de Marcel ALONSO, Guilio FANTI, RP François LE QUERE, Gérard LUCOTTE, M.C. van OOSTERWIJCK, Gertrud WALLY et Winfried WUERMELING.

Photo des 2 livres ci-dessous. A commander d’urgence chez UNEC, BP 70114, 95210 ST-GRATIEN, nous livrerons sous 2 jours.

clip_image004clip_image006

-        DVD : « La Sainte Tunique d’Argenteuil », magnifique résumé historique, scientifique et religieux, encadré par des chorales de J.S.Bach, fait en coopération avec COSTA par RP Läufer et W. Wuermeling, 10 Euro ;

clip_image008

-        TIMBRE : L’UNEC a fait imprimer par la Poste en exclusivité un timbre (tarif vert 20 g) commémorant l’ostension de la Sainte Tunique en 2016. Prix du timbre 2 Euro, ou la planche de 30 timbres à 60 Euro (dont 50% représentent un don à SOS MAMANS, avec reçu fiscal pour ces 50%). Ci-dessous la photo du timbre. Faites rayonner la Sainte Tunique dans toute la France – et ailleurs ! Egalement à commander chez UNEC.

clip_image010

Un philosophe athée constate les effets délétères de Vatican II

Posted in ROOT / Les Actualités

Michel Onfray, philosophe athée, constate, et d’une certaine manière déplore, la pastorale de l’enfouissement et le renoncement à la transcendance qui carctérisent l'évolution de l'Eglise catholique.

"La Sagrada Familia (de Barcelone) ne parvient pas à être terminée ? Ce n’est pas étonnant quand on lit les actes du Concile Vatican II qui démontrent qu’aujourd’hui il n’y a plus de place pour la transcendance ; ce qui se dégage de Vatican II est purement formel. 

J’étais gamin quand j’ai vu les effets de Vatican II sur la messe. Il y avait les garçons et les filles séparés d’un côté et de l’autre de la nef et le prêtre qui tournait le dos à l’assemblée et officiait face au tabernacle, c’est à dire vers le soleil levant, vers le lieu de la lumière. On attendait la lumière parce que le Christ était lumière et plus on était vers le fond de l’église, près de la porte, plus on était dans le domaine du profane. Tout cela faisait sens ; le prêtre s’adressait à Dieu ; il était l’intercesseur pour ses ouailles disposées derrière lui, tous tendus, orientés, vers la transcendance. 

Et soudain, on change tout cela ; on installe l’autel au milieu du choeur, on délaisse le tabernacle et on célèbre la messe en tournant matériellement le dos à Dieu ; et on s’adresse désormais aux gens ; les hommes et les femmes se mêlent dans la nef, et on dit que la musique n’a plus besoin d’être sacrée, d’où la guitare de "La vie est un long fleuve tranquille" ; le curé s’habille en Jean ; moi, on me dit un jour : "Notre Père qui êtes aux cieux” ?… non, non, maintenant on tutoie Dieu, on ne parle plus en latin, etc. C’est à dire que c’est l’Eglise qui d’un seul coup nous dit : on n’a plus besoin de sacré, le sacré est dans l’immanence ; on n’a plus besoin de transcendance, la transcendance est dans l’immanence ; signe que l’on avalise l’évidence de ce que la civilisation nous dit : nous avons perdu le sens du sacré judéo-chrétien."

Lettre au Cardinal Barbarin : “Éminence, voici une ligne de défense possible”

Posted in Catholiques dans la Cité / Questions sociétales

Pascal Avot est conseiller en communication. Sur Atlantico, il adresse cette lettre ouverte au Primat des Gaules :

Monseigneur,

Si vous n'avez plus d'autre choix que de vous rendre au Golgotha, suivez le mode d'emploi laissé par le Seigneur toute sa vie : dites le Bien. Le scandale en cours est LA fenêtre de tir médiatique de votre vie. Prêchez. C'est le moment. C'est le pic de votre vocation. Ne faites plus de déclarations, mais des homélies. Renversez la table et l'échiquier en parlant notre langage, et non celui de vos avocats. Dites que l'Église est pécheresse, oui, dites-le, et dites qu'aucune autre ONG dans le monde ne sauve, soigne, éduque, nourrit, héberge, fait grandir autant d'enfants, très malades ou bien portants, très pauvres ou bourgeois, avec une dignité universellement reconnue.

Sur les cinq continents, des parents non-chrétiens préfèrent placer leurs enfants dans une école catholique. Rappelez que ces parents-là ne pensent pas "pédophilie" quand on leur dit "éducation catholique". Ils pensent "morale", "vie saine", "respect de l'autre". Brandissez nos vertus, et non votre prudence ! Exposez calmement notre beauté et la laideur de l'adversaire, et précisez que sa laideur est la nôtre, l'humaine laideur, contre laquelle il convient de combattre ensemble. Affirmez qu'elle est votre ennemie depuis toujours et que vous la combattrez autant chez vos contradicteurs qu'en vous-même. Noyez-les dans la vérité et la fermeté. Et, s'il doit se dresser devant vous, va pour le Golgotha que voulez-vous.

Debout, Monseigneur. Soyez un pécheur et soyez un saint. Nous n'avons que faire de l'enquête. Tout à fait innocent ou un peu coupable, évangélisez. Vous pouvez vous permettre de perdre le procès terrestre, vous n'en mourrez pas, contrairement au Christ. En revanche, vous ne pouvez pas vous permettre de perdre le procès spirituel. Ne vous défendez pas : défendez l'école catholique, ses innombrables serviteurs si doux, ses innombrables élèves si chanceux, son rôle inouï dans l'Histoire et aujourd'hui encore. Dites que si l'on fermait demain matin toutes les écoles catholiques dans le monde, le niveau d'éducation de l'humanité - et de la France en particulier - chuterait d'un coup, comme un avion dans un trou d'air mortel. De cette manière, vous pouvez, au pire, être vaincu en tant que citoyen et vaincre en tant qu'apôtre. Nous ne vous demandons pas plus que cette victoire-là, et nous l'espérons avec force. 

Si vous avez besoin d'éléments chiffrés, en voici quelques-uns (source : site officiel de l'Église catholique de France) : 

9 956 orphelinats.
12 387 jardins d'enfants.
68 119 écoles maternelles.
92 971 écoles primaires.
42 495 instituts d'enseignement secondaire.
36 933 centres d'éducation ou de rééducation sociale (sachant que d'autres institutions catholiques s'occupent également d'enfants).
5 558 hôpitaux.
17 763 dispensaires. 
561 léproseries.
16 073 maisons pour malades chroniques, handicapés et personnes âgées.

L'enseignement catholique sous contrat, une forme d'enseignement "mondaine"

Posted in L'école catholique / Choisir une école

Source: Article rédigé par Liberté politique,

FbdLLa liberté d'éducation des enfants par leurs parents est un principe constitutionnel, fondé sur la loi naturelle. Dans une nation professant désormais une idéologie républicaine non définie mais fortement revendiquée, basée sur une religion laïciste aussi floue qu’incontournable, y a-t-il encore une place pour un enseignement véritablement libre, s’affichant en outre comme étant catholique ?

De façon schématique, les penseurs et acteurs de la façon d'enseigner aujourd'hui en France peuvent se classer en trois groupes :

Le Temps du Carême

Posted in Les Actualités / Eglise catholique

careme2

Le Carême peut se résumer en trois actions : la prière, l'aumône et le jeûne. Le but essentiel est de se préparer à la fête de Pâquesrésurrection du Christ. C'est une manière concrète pour le chrétien de s'unir à Jésus Christ, qui lui-même a jeûné quarante jours dans le désert pour se préparer à sa mission, celle de sa mort et de sa résurrection.

C'est aussi l'occasion de se détacher de tout ce qui éloigne de Dieu, c'est pourquoi le jeûne ne prend pas toujours la forme de « privation de nourriture », mais peut être plus large. Mais se priver de nourriture permet de mieux prendre conscience de ce que tant d'êtres humains sur Terre vivent au quotidien. Dans les premières communautés chrétiennes, ce qui était mis de côté par ceux qui jeûnaient était redistribué aux pauvres.

Les fidèles se rendent à l'église où le prêtre leur trace une croix sur le front avec de la cendre, en prononçant ce verset de la Genèse (Gn 3,19): « Souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras en poussière. » (en latin, Memento, homo, quia pulvis es, et in pulverem reverteris)1.

Cette cérémonie fut instituée par Grégoire Ier aux alentours de l'an 591. L'imposition de cendres au front du pénitent est une évocation symbolique de la mort. Ces cendres sont obtenues en brûlant les rameaux bénis l'année précédente le Dimanche des Rameaux. Les cendres sont elles-mêmes bénites solennellement pendant la messe.

1er janvier : le temps des bonnes résolutions est venu...

Posted in Associations amies / Centre grégorien Saint Pie X

Les bonnes résolutions sont une coutume de la civilisation occidentale qui consiste, à l'occasion du passage à la nouvelle année le 1er janvier, à prendre un ou plusieurs engagements envers soi-même pour améliorer son comportement, une habitude ou son mode de vie durant l'année à venir.

Qu’il s’agisse de petits riens, de grandes décisions, voire de virages à 180 degrés qui se concrétisent durablement ou ne restent qu’à l’état de rêve, les bonnes résolutions sont utiles à notre équilibre. Elles sont nécessaires comme une petite lumière, un phare qui éclaire l’avenir, dépose de l’espoir dans un quotidien qui s’annonce souvent comme répétitif. Elles correspondent aussi à un désir de s’élever, de s’améliorer, de grandir. 

On peut mettre ces bonnes résolutions au service d'une grande cause: participer à l'embellissement de la liturgie catholique, pour la plus grande gloire de Dieu, travailler à préserver et promouvoir l’extraordinaire patrimoine musical, liturgique et culturel constitué pendant seize siècles par l’Eglise catholique.

Le Centre grégorien Saint Pie X
 vous propose un accompagnement très porteur pour mettre en oeuvre vos bonnes résolutions: car l’atteinte du Vrai et du Beau par le chant n’est pas le résultat miraculeux d’une quelconque spontanéité, mais celui d’un savoir transmis par ceux qui savent à ceux qui ne savent pas encore. 

Les sessions du Centre grégorien sont organisées par ses dix professeurs pour accueillir ceux qui ont décidé de contribuer à embellir la liturgie par le chant, et pour cela, favoriser les vocations de choristes, et de chefs de chœur pour les plus motivés. 

Tous les niveaux sont assurés, de Débutant à Chef de chœur. Les sessions sont organisées l’été, fin juillet et fin août, ainsi que l'hiver, en février, à un coût très modéré.

Prochaines sessions: du dimanche 14 février (19h) au samedi 20 février (14h).

Renseignements et inscriptionsSite web du Centre grégorien Saint Pie X

Catholiques : un saut vertigineux vers le FN !

Posted in ROOT / Catholiques dans la Cité

Catholiques : l’extrême tentation FN 

Avant même les fêtes, c’est déjà la gueule de bois. Pour le catholicisme français, l’automne a été celui des discrets déchirements, puis des calamités. Vieille constante de la science électorale, la digue catholique dressée contre le vote en faveur du FN, a cédé, ce dimanche 6 décembre. Ce jour-là, au premier tour des régionales, les catholiques se sont mis à l’unisson d’une France malade et qui se droitisait : ils ont représenté un tiers de ceux qui ont voté le parti de Marine Le Pen. Pour la cathosphère (déjà bien à droite), ce choix révèle une nouvelle géographie, un paysage qui s’est fortement modifié depuis les bruyantes batailles contre le mariage gay...

Non Mgr Ulrich, vous n’aurez pas mon denier car je ne vous fais pas confiance !

Posted in ROOT / Catholiques dans la Cité

Je suis catholique français, papiste, respectueux de l’Église apostolique, pratiquant, mais je ne paierai pas le denier traditionnel qui lui est dû. Je réserverai mes sous à ceux en qui j’ai confiance.

En appelant à voter contre le Front national, Mgr Laurent Ulrich, évêque de Lille, a, une fois de plus, arboré des signes ostentatoires de nudité, comme le fameux roi d’Andersen, en faisant croire, par le maniement quelque peu plombé de la rhétorique de l’Autre, qu’il était revêtu des oripeaux évangéliques.

Magnifique intervention au Synode

Posted in La famille / La famille, cellule de base de la société

Le Dr Anca-Maria Cernea est intervenue au synode sur la famille vendredi. Elle est médecin du Centre de diagnostic et de traitement Victor-Babes à Bucarest. En quelque mots, elle a dressé le véritable cadre du synode et rappelé quelles doivent être les priorités catholiques dans ce monde en proie aux assauts des ennemis de Dieu et du salut des hommes. Elle a évoqué les « erreurs » que la Russie répand sur le monde. Elle parle en connaissance de cause : ses propres parents ont durement souffert du communisme, elle en a souffert elle-même. Elle montre la continuité entre l’oppression matérielle que celui-ci a imposée, et la nouvelle forme prise par la Révolution marxiste-léniniste.

 
 
"Très Saint Père, Pères synodaux, Frères et Sœurs, je représente l'Association des médecins catholiques de Bucarest.
J'appartiens à l'Eglise catholique grecque romaine.
Mon père était un leader politique chrétien, emprisonné par les communistes pendant 17 ans. Mes parents étaient fiancés, mais leur mariage a eu lieu 17 ans plus tard. Ma mère a attendu mon père pendant toutes ces années, bien qu'elle ne sache même pas s'il était encore en vie. Ils ont été héroïquement fidèles à Dieu et à leurs fiançailles.
Leur exemple montre que la grâce de Dieu peut surmonter des circonstances sociales terribles, ainsi que la pauvreté matérielle.
Nous, en tant que médecins catholiques qui défendons la vie et la famille, nous voyons que tout ceci est avant tout une bataille spirituelle.
La pauvreté matérielle et le consumérisme ne sont pas la première cause de la crise de la famille.
La première cause de la révolution sexuelle et culturelle est idéologique.
Notre Dame de Fatima a dit que les erreurs de la Russie se répandraient à travers le monde entier. Cela s'est fait d'abord sous une forme violente, le marxisme classique, qui a tué des dizaines de millions de personnes.
Aujourd'hui cela se fait la plupart du temps à travers le marxisme culturel. Il y a continuité entre la révolution sexuelle de Lénine, à travers Gramsci et l'École de Francfort, et l'idéologie contemporaine des droits gay et du genre.
Le marxisme classique avait la prétention de redessiner la société, par le biais de la spoliation violente de la propriété. Aujourd'hui la Révolution va plus profond ; elle prétend redéfinir la famille, l'identité sexuelle et la nature humaine.
Cette idéologie se qualifie elle-même de progressiste. Mais elle n'est rien d'autre que la vieille proposition du serpent, pour que l’homme prenne le contrôle, que Dieu soit remplacé, que la rédemption soit organisée ici-bas, dans ce monde.
C'est une erreur de nature religieuse, c'est la gnose.
Il appartient aux pasteurs de la reconnaître, et de mettre le troupeau en garde contre ce danger. « Cherchez donc d'abord le royaume de Dieu et Sa justice, et toutes ces choses vous seront données par surcroît. »
La mission de l'Eglise est de sauver les âmes. Le mal dans ce monde vient du péché. Et non de la disparité des revenus ou du changement climatique.
La solution est celle-ci :...