Robert Ménard : “Une partie de l’Église est une association humanitaire pro-migrants”

Dans une interview accordée à Breizh-info, Robert Ménard analyse le scrutin européen et ne mâche pas ses mots :

Que pensez-vous du verdict des européennes, et de la victoire du RN ? 

Je n’étais pas partie prenante. J’avais appelé à voter RN car c’est le vote le plus utile. Qu’ils soient en tête c’est une bonne nouvelle, puis le RN a aussi changé beaucoup sur l’Europe, il ne demande plus d’en sortir, de quitter l’euro. Je m’étais élevé contre ces sorties qui n’ont pas de sens. Par ailleurs sur leur liste il y a des gens qui ne sont pas RN, si bien qu’ils réalisent au moins en partie cette union des droites que je demande depuis longtemps (…)

Que pensez-vous du score de la droite, en pleine déroute ?

Je ne me réjouis pas de leur mauvais score, pas plus que de celui de Nicolas Dupont-Aignan. Il faut des partis de droite forts pour réaliser l’union des droites, et je connais tant Bellamy que Dupont-Aignan, c’est d’une grande tristesse (…) La stratégie de la droite de s’allier avec le centre, ce n’est pas bon. L’alliance naturelle de la droite, c’est le RN (…)

Et l’Église ?

Une partie de l’Église est une association humanitaire pro-migrants, normalement ça devrait être tout autre chose.

Cet engagement politique pro-migrants d’une partie de l’Eglise, de certains évêques ou de certains médias comme la Croix explique aussi peut-être en partie le vote des catholiques pratiquants pour LReM.


Plan du site

Aidez l'ACVO


don déductible à 66% !

Newsletter

captcha 

Protection des données personnelles - RGPD